Impuissants?

Encore une réforme nous concernant nous, et nos avenirs. Encore une, imposée, mais par qui ? « L’Etat », « Le Ministère »…
Que faire si nous ne sommes pas d’accord avec celle(s) ci ?

On a le choix, on peut se soulever, sortir manifester, et puis quoi?
Ils nous l’ont déjà montré maintes fois, il n’y a d’ailleurs pas si longtemps avec la loi Travail : Rien, ils s’en foutent, ou mieux 49-3.

On peut se taire, et les laisser faire de nous les victimes du ‘bas de l’échelle’.
Démocratie ? Droit de vote? Qui y croit encore ?
J’aimerais demander à ceux qui s’étonnent encore de constater les faibles taux de participation des jeunes, s’ils ont l’impression que leur vote à eux à servi à quelque chose…
A ceux qui s’étonnent encore de constater une hausse du nombre de voitures cramées et des pauvres vitres brisées une hausse de la violence dans les « quartiers », j’aimerais demander s’ils pensent ou sont encore étonnés des vies qui sont brisées, tous les jours, par des ordres venant de décisionnaires que nous n’avons jamais rencontré. Et ici, vous l’aurez compris, il ne s’agit pas seulement d’une réforme concernant les sélections en Master.

Là, juste devant nos gueules, se soulève le problème d’une organisation sociétale où ‘l’on aperçoit, qu’à travers des écrans, les détenteurs du ‘pouvoir’. Une organisation où la hiérarchie est tellement étalée que l’on ne peut même pas savoir qui est réellement au pouvoir. Un gouvernement  à qui  si nous demandions- si on avait seulement l’occasion de le rencontrer – de retirer une loi qui nous concerne et ne nous convient pas, nous répondrait « Il faut prendre des mesures pour régler tel ou tel problème, ce n’est pas notre faute à nous »…

Qui a encore l’impression d’avoir du pouvoir sur quoique ce soit dans cette société sans tête ?
L’argent ? Les Entreprises ?

Le fait est qu’aller voter Mélenchon ne changera rien à nos quotidiens, au mieux cela évitera peut être que Marine Lepen les rendent encore plus invivables…

Le vrai problème est que l’on n’a aucune impression de pouvoir sur nos propres vies. Et malheureusement, plus cette croyance nous est inculquée insidieusement et tôt, comme normale, plus elle se transforme en réalité.
Combien de fois entendons nous autour de nous les gens déplorer leur impuissance ?
Jusqu’où sommes nous prêts à déléguer nos vies à « ceux qui ont le pouvoir »?
Jusqu’à quand notre impression d’impuissance nous rendra-t-elle immobiles et pérennisera un Système que Nous Tous déplorons ?

Ce n’est pas de président qu’il faut changer, pas de partis…Mais de Système.

1 personne sur 3 en France est traitée sous anti-dépresseurs ou anxiolytique, est-ce étonnant dans un monde où l’on est contraint de se lever chaque matin pour faire un boulot qui ne nous enrichit que financièrement (ET ENCORE) ? Est-ce étonnant lorsque l’on voit des jeunes de 16 ans complètement mis de côté par l’Education ? Vous les croyez fous ?
Pourquoi cherche-t-on des médicaments? Pour apaiser des gens qui ne veulent plus vivre ? Des gens qui accumulent les frustrations d’une vie fade? qui subissent les pressions économiques et sociales ? C’est une hypocrisie, comme pour tout aujourd’hui, on se croit bien pensant à vouloir soigner les symptômes et à tenir éloignées les causes.

Jusqu’où adapterons nous l’Humain au Système économique ?
Jusqu’à ce que certains en deviennent malades ? Ah non, c’est déjà le cas.
Jusqu’à ce que certains en crèvent ? Ah non, ça aussi, c’est déjà le cas.
Merde, où est passée notre humanité ?

Je ne peux plus me regarder le matin et me dire que je n’ai aucun pouvoir. Je ne peux plus me coucher le soir, au chaud sous ma couette, sans penser à ceux qui dorment dehors. Je ne peux plus voir les gens souffrir pour que d’autres se remplissent les poches.

Je reprends mon Pouvoir et dis merde aux croyances postulant que rien ne peut changer, croyances qui se sont installées dans les esprits depuis bien longtemps. Trop longtemps.
Je ne vais pas sortir péter des vitres, ou taguer vos murs, soyez tranquilles.
J’écris. J’écris et par mes mots j’inscris une promesse  celle d’être, et d’être puissante.

Je refuse de jouer au Jeu dont on m’impose les règles et dont je sais pertinemment que je ne sortirais pas gagnante aux vues des cartes que j’ai eu au début.
On a du pouvoir sur notre consommation (puisque c’est principalement les chiffres qui intéressent le haut de l’échelle), j’ai du pouvoir en pensant, en m’indignant, en restant abasourdie.
Pas en me disant que rien ne changera, mais en sachant que toute cette mascarade n’est plus possible.  En ayant foi en nous tous, pour que l’on se réveille, ensemble, qu’on ne se laisse plus endormir par des croyances limitantes annoncées comme vérités absolues.

Les mots ont un pouvoir et à ceux qui vous disent que votre ras-le-bol est symptôme d’un âge où l’on est utopiste, répondez que vous ne souhaitez pas vieillir ou devenir adulte si cela est synonyme de résigné. Lorsque l’on me dit « tu verras quand tu auras des gosses », je réponds « qui a envie d’avoir des enfants, et de les voir grandir dans un monde stérile et stérilisant? »
Par le simple fait de refuser la Victimisation et la Fatalité nous sommes puissants.
Par le simple espoir, la simple prise de conscience, nous sommes puissants.

Plus personne ne croit réellement en la Révolution d’un soir mais nous croyons en celle de l’Humanité, celles de nos vies.
Et nous ferons mentir l’Histoire qui nous condamne à des cercles vicieux de Guerres et de sang. Nous ferons mentir les personnes qui croient que les choses sont immuables et qu’une loi de l’univers régit l’homme à être un con. Nous ferons mentir les industries et tout ceux qui les soutiennent en arrêtant de les nourrir par la consommation abusive et inutile.
Nous ferons mentir les chiffres qui nous condamnent à des avenirs médiocres, dénués d’intérêts…

Quelle solution ? Quelle finalité ?
Reprendre notre pouvoir créateur. Il est urgent de ne plus fermer les yeux, de ne plus cacher son sentiment d’impuissance derrière de fausses indifférences.
Arrêtons de se convaincre qu’un bout de saucisson vaut bien un cochon tué dans des conditions horribles. Arrêtons de se convaincre qu’une personne peut avoir deux maisons et d’autres rien pour bouffer. Arrêtons de se croire faibles et si facilement manipulables par des affiches de publicités. Prenons conscience qu’il serait simple de changer le monde. Et que cela n’est pas réservé à Mandela, superman ou notre voisin.
Nul ne sait comment les choses évolueront, mais ce qui est sur, c’est que nous avons atteint un point tel que l’on en arrive aujourd’hui à construire nos vies autour de bouts de papiers et d’argent virtuel. Nos vies autour de produits et de paraître…

Je crois que trop de conneries insensées mènent à la Réflexion insensée et aux rêves de changements démesurés, mais au moins sont ils vrais et beaux.

Soyons Vivants, Soyons Passionnés et Passionnants.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Antar dit :

    Nous sommes d’accord sur de nombreux points. Je pense aussi que la réalisation d’un monde meilleur est envisageable, voir testable.
    Il est important d’écrire, comme tu fais et comme je fais aussi. Aussi cela reste insuffisant, je pense qu’il faut former un réseau de personnes de milieux et de talents différents, partageant certains outils communs (je pense par exemple à une langue, une culture, un espace), les lier pour un même idéal universel (la Beauté, l’Inconnu, la Vérité… appelons ça comme on veut finalement, ça reviens sûrement au même) et enchanter le peuple par des actions concrètes (et malheureusement risquées je pense) afin d’enflammer les rêves de chacun et de déclencher cette fameuse révolution du XXIème.
    Il est simple pour ma part de parler ainsi, d’avoir des rêves et des pensées magnifiques et humaines… je pourrai continuer et m’en contenter… mais la vie est courte et je n’ai pas envie d’attendre d’être en mauvaise forme (peut être mort) pour voir ça.
    Ainsi, j’aimerai commencer dès que possible.
    Si tu veux qu’on discute et qu’on monte des projets réalisables dans ce sens là, je te propose de me contacter par email ou par notre ami commun, le Duc.
    Merci pour cet article encourageant.

    Antar

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s